Chemins de fer 101

Transporter les marchandises dangereuses en toute sécurité

Tous les jours au pays, des trains acheminent en toute sécurité des produits chimiques et pétroliers essentiels, comme ceux qui servent à purifier notre eau potable, à chauffer nos maisons et à propulser nos véhicules. Les chemins de fer du Canada en font d’ailleurs une priorité. Des centaines de milliers de wagons complets de marchandises dangereuses qui sont acheminés chaque année, 99,999 % arrivent à destination sans déversement causé par un accident. Il s’agit là d’un bilan de sécurité que le secteur veut maintenir à tout prix.

Des centaines de milliers de wagons complets de marchandises dangereuses qui sont acheminés chaque année, 99,999 % arrivent à destination sans déversement causé par un accident.

Assurer la sécurité des Canadiens

La loi oblige les chemins de fer à transporter des marchandises dangereuses, qui représentent environ 12 % du trafic ferroviaire au Canada. L’acheminement de ces produits est rigoureusement réglementé. En vertu de la Loi sur le transport des marchandises dangereuses, les wagons qui contiennent des marchandises dangereuses doivent satisfaire à des normes strictes, les envois doivent être correctement emballés, étiquetés et documentés et les employés doivent avoir la formation nécessaire pour manœuvrer les wagons avec prudence. Les trains qui transportent des marchandises dangereuses sont aussi inspectés, non seulement au point de départ, mais aussi tout au long de leur parcours.

Bien que la grande majorité des wagons-citernes en service en Amérique du Nord appartiennent aux expéditeurs et à des compagnies de location, la nouvelle norme sur le wagon-citerne TC-117 permettra d’améliorer considérablement la sécurité ferroviaire. Cette norme exige que les wagons-citernes qui transportent des liquides inflammables aient une enveloppe d’acier plus épaisse que les anciens modèles, une isolation thermique et des boucliers protecteurs complets, entre autres améliorations.

Partager les renseignements et planifier

Les chemins de fer doivent avoir en place des plans d’intervention d’urgence afin d’assurer une intervention immédiate et complète en cas d’incident de transport. Ils sont légalement tenus de fournir aux municipalités des rapports réguliers sur les produits traversant leurs collectivités, dont le nombre de trains-blocs, le pourcentage de wagons chargés de marchandises dangereuses et la nature et le volume de ces marchandises. De plus, les chemins de fer du Canada ont mis au point l’application mobile AskRailMC qui donne aux intervenants d’urgence une information en temps réel sur le contenu des wagons.

Depuis 1999, l’équipe Marchandises dangereuses (MD) de l’Association des chemins de fer du Canada aide aussi les membres de l’Association à relever les défis associés à la manutention et au transport des marchandises dangereuses. L’équipe MD offre des conseils et de la formation aux cheminots et prépare les clients, les membres des collectivités et les intervenants d’urgence à faire face à tous les incidents susceptibles de se produire. Elle aide les collectivités à élaborer leurs plans d’intervention d’urgence et forme les premiers intervenants dans le cadre de l’initiative de sensibilisation des collectivités et d’intervention d’urgence en transport (TRANSCAER®). Les membres de l’équipe MD sont en poste à des endroits stratégiques au Canada (Toronto, Montréal et Edmonton). Jour et nuit, sept jours sur sept, ils sont prêts à offrir leur expertise en intervention d’urgence et leur soutien en cas d’incident ferroviaire.