Chemins de fer 101

Investir dans l’infrastructure ferroviaire essentielle du Canada

Le secteur ferroviaire est l’une des industries les plus capitalistiques du Canada.  Nos chemins de fer réinvestissent en moyenne 20 pour cent de leurs revenus dans leurs réseaux, chaque année — plus de 25 milliards de dollars en Canada depuis 1999 — pour assurer que le Canada a un système ferroviaire de calibre mondial qui est sûr, efficace et abordable.

 

Des investissements continus assureront que la capacité du réseau ferroviaire est là quand nous en avons besoin et que le Canada a un réseau efficient, durable et sécuritaire sur lequel les Canadiens peuvent compter.

Les chemins de fer investissent leurs propres revenus

Le secteur ferroviaire fait des investissements annuels considérables afin d’agrandir, d’entretenir et d’améliorer son réseau.  De la modernisation des systèmes de commande des signaux au remplacement des wagons et des ponts vieillissants, en passant des investissements dans les innovations en matière de sécurité et l’augmentation de la capacité des gares intermodales, les chemins de fer du Canada financent ces améliorations avec très peu de fonds publics, voire aucun – contrairement à l’industrie du camionnage, qui dépend exclusivement d’infrastructure financée par les fonds publics (routes).

En 2016, les chemins de fer du Canada ont investi 1,5 milliard de dollars dans de nouveaux programmes d’immobilisations afin de soutenir la croissance et l’amélioration du service.  Le gros de ces investissements a été alloué à l’amélioration de voies et de routes (51 pour cent), de nouveaux bâtiments, de la nouvelle machinerie et du nouvel équipement (20 pour cent), et de nouveaux wagons et de nouvelles locomotives (10 pour cent).  Ces investissements ont aussi servi à améliorer la sécurité de l’infrastructure ferroviaire, qui est l’une des raisons pour lesquelles nos chemins de fer sont parmi les plus sécuritaires en Amérique du Nord.

Les chemins de fer du Canada — Investir dans l’avenir de notre pays

Les investissements des chemins de fer sont de plus en plus importants alors que les expéditions de marchandises augmentent, les quantités changent et le transport de voyageurs gagne en popularité.  Le nombre de chargements transportés par rail au Canada a augmenté de 0.3 pour cent en 2016.  Plus de 79 millions de banlieusards ont pris le train en 2016—une augmentation de 3 pour cent par rapport à l’année précédente.  Des investissements continus assureront que la capacité du réseau est là quand nous en avons besoin et que le Canada a un réseau ferroviaire efficient, durable et sécuritaire sur lequel les Canadiens peuvent compter.