Communiqués de presse

Les chemins de fer canadiens accueillent favorablement le rapport de l’Examen de la Loi sur la sécurité ferroviaire

L’Association des chemins de fer du Canada (ACFC) accueille favorablement le rapport découlant de l’examen exhaustif et fondé sur la collaboration de la Loi sur la sécurité ferroviaire, qui a été déposé aujourd’hui au Parlement par le ministre des Transports Marc Garneau. L’ACFC se réjouit de travailler avec le gouvernement fédéral pour mettre en œuvre des changements positifs en matière de sécurité et s’assurer que la loi – un pilier du régime de sécurité ferroviaire du Canada – profite aux Canadiens.

Dans son mémoire (Disponible en anglais seulement) au Comité d’examen de la Loi sur la sécurité ferroviaire, l’ACFC a souligné les initiatives que les compagnies ferroviaires du Canada ont prises pour prévenir les accidents, et a présenté 13 recommandations visant à améliorer sensiblement la sécurité ferroviaire au Canada.

« À l’instar des deux examens précédents de la Loi, cet examen indique que le transport ferroviaire au Canada est sécuritaire, a déclaré Gérald Gauthier, président par intérim de l’ACFC. En donnant suite aux recommandations du secteur ferroviaire, le gouvernement peut même renforcer davantage la sécurité. Nous remercions le Comité d’examen et son secrétariat pour l’occasion qui nous a été donnée de participer tout au long de la phase de consultation. »

« À première vue, nous sommes heureux de constater que le Comité d’examen prend en considération bon nombre des recommandations proposées par l’ACFC, notamment en ce qui concerne les marges de recul pour les nouvelles constructions près des voies ferrées et le financement des chemins de fer locaux et régionaux, et qu’il reconnaît que la sécurité ferroviaire est une responsabilité partagée. »

Dans son mémoire (disponible en anglais seulement) au Comité d’examen de la Loi sur la sécurité ferroviaire, l’ACFC a souligné les initiatives que les compagnies ferroviaires du Canada ont prises pour prévenir les accidents, et a présenté 13 recommandations visant à améliorer sensiblement la sécurité ferroviaire au Canada.

De plus, l’ACFC a demandé au gouvernement de veiller à ce que des mesures de protection soient mises en place pour soutenir la sécurité en milieu de travail après la légalisation de la marijuana. Dans son rapport, le Comité d’examen encourage le secteur ferroviaire et Transports Canada à envisager des mesures qui aideraient à renforcer la sécurité face à la légalisation imminente du cannabis. L’ACFC a préparé une fiche d’information qui résume la position du secteur ferroviaire sur cette question de sécurité.

-30-

Pour information:
Michael Gullo
Communications
613-564-8103
mgullo@railcan.ca

À propos de l’Association des chemins de fer du Canada

L’Association des chemins de fer du Canada (ACFC) représente plus de 50 chemins de fer marchandises et voyageurs, qui acheminent plus de 84 millions de voyageurs et l’équivalent de 280 milliards de dollars en marchandises chaque année au Canada. L’ACFC fait valoir les intérêts de ses membres et de ses membres associés afin  que le secteur ferroviaire demeure concurrentiel au niveau mondial, écologiquement durable, et surtout sûr. Pour en savoir plus, visitez www.railcan.ca/fr. Suivez-nous sur Twitter, Facebook ou LinkedIn.

Share this article.