Accueil / Communiqués de presse / Tendances ferroviaires 2021 : Une année sans précédent

Tendances ferroviaires 2021 : Une année sans précédent

Ottawa – 23 décembre 2021 – Aujourd’hui, l’Association des chemins de fer du Canada (ACFC) a présenté la 29e édition du rapport Tendances ferroviaires – mettant en lumière la performance des chemins de fer canadiens pendant la période de 2011 à 2020. « 2020 a été une année comme aucune autre, explique Marc Brazeau, président-directeur général de l’ACFC. Ce fut une période sans précédent, mais les chemins de fer, partout au pays, ont fait preuve de résilience en gérant la volatilité causée par la pandémie de COVID-19. Cela démontre que le secteur ferroviaire est solide et qu’il va rester le pilier de l’économie canadienne. »

La pandémie de COVID-19 a eu des conséquences sans précédent sur la santé humaine, les travailleurs, les entreprises et les gouvernements, au Canada et dans le monde entier. Mais une chose n’a pas changé, et c’est la persévérance des chemins de fer canadiens, qui ont continué à offrir des services aux industries, aux communautés et aux passagers qui dépendent d’eux, partout au pays.

Les chemins de fer marchandises ont fonctionné de façon efficace dans les restrictions changeantes, protégeant la santé des employés tout en fournissant des biens essentiels comme des produits énergétiques, de l’équipement de protection individuelle, des médicaments, des vaccins et des produits agricoles et alimentaires. Du côté du transport de voyageurs, les chemins de fer intervilles et de banlieue ont continué à rouler, offrant des services essentiels aux Canadiens. Malheureusement, les restrictions ont obligé de nombreux chemins de fer touristiques à cesser leurs activités en 2020.

Cependant, notre industrie est restée résiliente et a continué à aller bon train, tout en soutenant les piliers du programme Sur la bonne voie. Sur le plan de la sécurité, le taux d’accidents impliquant des marchandises s’est amélioré de 15,1 %, soit 1,82 accident par milliard de tonnes-milles brutes. De plus, le taux d’accidents impliquant des marchandises dangereuses s’est amélioré de 35,6 %, soit 0,17 accident par 1 000 wagons, le plus bas de la dernière décennie. En ce qui a trait à la durabilité, le rendement du carburant du transport marchandises s’est amélioré de 4,3 %, soit 223 tonnes-kilomètres commerciales par litre, le meilleur taux jamais enregistré. Finalement, en matière d’innovation et de croissance, les chemins de fer ont investi 2,6 milliards de dollars dans l’infrastructure, la machinerie, le matériel et les technologies de pointe. Ce niveau d’investissements est le deuxième plus élevé jamais enregistré, après 3,1 milliards de dollars en 2019. Les membres de l’ACFC ont payé 1,9 milliard de dollars en taxes et en impôts aux gouvernements.

Le rapport Tendances ferroviaires complet figure ici. Les données de 2021 figureront dans le rapport de l’année prochaine.

-30-

À propos de l’Association des chemins de fer du Canada

L’Association des chemins de fer du Canada (ACFC) représente près de 60 compagnies ferroviaires de marchandises et de passagers qui transportent plus de 100 millions de passagers et 320 milliards de dollars de marchandises au Canada chaque année. L’ACFC plaide au nom de ses membres et membres associés pour s’assurer que le secteur ferroviaire reste compétitif, durable et, surtout, sécuritaire. Apprenez-en davantage sur www.railcan.ca/fr/.

Contact données :
Jonathan Thibault
Analyste de recherche principal
jthibault@railcan.ca

Contact médias :
Stéphanie Montreuil
Directrice principale, Communications et Relations avec les médias, Association des chemins de fer du Canada
smontreuil@railcan.ca