Communiqués de presse

L’ACFC soutient les améliorations aux normes sur les wagons-citernes

L’Association des chemins de fer du Canada (ACFC) a accueilli favorablement aujourd’hui l’élimination accélérée des wagons-citernes plus vieux et moins résistants à l’impact utilisés pour transporter du pétrole brut et des condensats – des liquides inflammables très volatils – par train.  Le ministre des Transports Marc Garneau a publié l’Ordre 39 aujourd’hui à Ottawa.

L’Ordre 39 vise le retrait progressif des wagons-citernes CPC 1232 sans chemise – sans couche de protection thermique – qui transportent du pétrole brut le 1er novembre 2018, 17 mois plus tôt que prévu.  De plus, les wagons-citernes PCC 1232 et DOT 111 sans chemise ne pourront plus transporter de condensats à compter du 1er janvier 2019, plus de six ans plus tôt que prévu.

« L’élimination accélérée de ces wagons-citernes améliorera la sécurité ferroviaire au Canada, a dit le président-directeur général de l’ACFC Marc Brazeau.  Les marchandises dangereuses font partie de notre quotidien et le secteur ferroviaire continue à travailler avec le gouvernement pour améliorer le transport de ces produits essentiels partout au pays. »

L’Ordre 39 vise le retrait progressif des wagons-citernes CPC 1232 sans chemise – sans couche de protection thermique – qui transportent du pétrole brut le 1er novembre 2018, 17 mois plus tôt que prévu.

L’ACFC a toujours défendu des normes sévères sur les wagons-citernes, notamment de l’acier plus épais et des boucliers protecteurs complets afin de protéger les wagons contre les perforations, entre autres caractéristiques de sécurité.  Ces exigences figurent dans la norme de sécurité du wagon-citerne TC 117 de Transports Canada présentée en mai 2015.

Les entreprises de location et les clients du secteur ferroviaire possèdent la grande majorité des wagons-citernes en service en Amérique du Nord, et sont responsables de la mise à jour et de la mise à niveau de leurs parcs de wagons.  Les chemins de fer ont l’obligation commune de satisfaire raisonnablement tous les clients qui veulent transporter leurs produits, dont les marchandises dangereuses, sur le marché à l’aide du réseau ferroviaire du Canada.

-30-

Pour information:

Michael Gullo
Communications
(613)564-8103
mgullo@railcan.ca

À propos de l’Association des chemins de fer du Canada

L’Association des chemins de fer du Canada (ACFC) représente plus de 50 chemins de fer marchandises et voyageurs, qui acheminent plus de 84 millions de voyageurs et l’équivalent de 280 milliards de dollars en marchandises chaque année au Canada. L’ACFC fait valoir les intérêts de ses membres et de ses membres associés afin  que le secteur ferroviaire demeure concurrentiel au niveau mondial, écologiquement durable, et surtout sûr. Pour en savoir plus, visitez www.railcan.ca/fr. Suivez-nous sur Twitter, Facebook ou LinkedIn.

Share this article.