Communiqués de presse

Affirmer le rôle des sociétés ferroviaires canadiennes dans la stratégie nationale de lutte contre les changements climatiques

Le Canada s’efforce de réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) provenant des transports et les sociétés ferroviaires canadiennes sont prêtes à faire leur part pour améliorer leur efficacité énergétique et diminuer les émissions liées au transport.

L’Association des chemins de fer du Canada (ACFC) a présenté, de concert avec Transports Canada (TC), son dernier rapport sur la surveillance des émissions des locomotives (SEL). Ce rapport fait état d’une diminution de l’intensité des émissions de GES et des principaux contaminants atmosphériques (PCA), et ce malgré la montée du transport de marchandises et de voyageurs par chemins de fer à travers le pays.

La production de rapports annuels de SEL fait partie des exigences du protocole d’entente (PE) pluriannuel entre TC et l’ACFC, dont le premier remonte à 1995. Le PE actuel arrivera à échéance en 2022. Est prévue, le développement du document élaborant une démarche globale pour harmoniser les initiatives du gouvernement et de l’industrie afin de réduire les émissions provenant du secteur ferroviaire. L’ACFC et TC se réjouisse de collaborer sur ce projet.

Citations

« Le mode de vie des Canadiens et la future croissance du pays sont étroitement liés à l’environnement. Nous tâchons de protéger notre environnement et de stimuler notre économie. En collaborant avec les compagnies de chemin de fer, nous pouvons réduire davantage nos émissions, et ce, plus rapidement pour garantir un avenir plus vert aux Canadiens. »
L’honorable Marc Garneau, ministre des Transports

« Les membres de l’ACFC, tout comme le public, s’inquiètent des changements climatiques, et nous appuyons les mesures prises par le gouvernement pour encourager la transition vers des moyens de transport moins polluants. Depuis 1990, les sociétés ferroviaires intervilles et de transport de marchandises ont déjà augmenté leur rendement énergétique de plus de 55 % et 40 % respectivement. Tous les membres de l’ACFC sont déterminés à réduire davantage les émissions de GES d’ici 2022. »
Marc Brazeau, président-directeur général, Association des chemins de fer du Canada

« La réduction de la pollution atmosphérique et des émissions de gaz à effet de serre dues au transport est indispensable au bien-être environnemental et économique du Canada, et est au cœur de notre travail. Pollution Probe est ravie d’aider à réduire davantage les émissions dans le secteur du transport ferroviaire grâce à l’innovation, à la recherche et à la collaboration avec de grands intervenants tels que les ministères, les sociétés ferroviaires et les partenaires de la chaîne d’approvisionnement. »

Christopher Hilkene, chef de la direction

 

Faits saillants

Liens connexes

Contacts

Relations médias
Transports Canada, Ottawa
media@tc.gc.ca
613 993-0055

Communications de l’ACFC
Association des chemins de fer du Canada, Ottawa
communications@railcan.ca
613 564-8103

Share this article.