Message du président

Des changements durables

C’est mon premier message à titre de président-directeur général de l’ACFC et j’aimerais faire part de mon point de vue sur les plus récentes tendances dans le secteur ferroviaire au Canada et les possibilités qui s’offrent à nous.

Quand je suis entré en fonctions en juillet 2018, j’étais très content de me joindre à une association reconnue comme une autorité sur les enjeux liés au secteur ferroviaire du Canada, et comme un défenseur fiable de ses membres.  Je vais tenter de maintenir cette réputation et de faire évoluer l’association pour qu’elle reste l’un des meilleurs groupes industriels qui soient.

L’expérience m’a appris que le succès d’une association est évalué, d’abord et avant tout, en fonction de la valeur qu’elle offre à ses membres.  Il est important pour moi que l’ACFC communique régulièrement avec ses membres afin d’assumer sa responsabilité en tant que voix du secteur ferroviaire au Canada. Il doit y avoir une communication efficace entre les membres de l’ACFC et les intervenants – les gouvernements, les médias et toutes les autres parties intéressées.  Si les membres s’intéressent à ce que nous faisons, participent à nos initiatives et s’engagent à atteindre les objectifs du secteur, nous pouvons réaliser notre plein potentiel.  Après environ un mois à ce poste, je suis extrêmement optimiste quant à l’orientation de l’association.

Pendant mon intégration, j’ai rencontré des membres et des intervenants clés partout au Canada afin de mieux comprendre les possibilités et les défis de notre secteur.  Une chose est sûre : je me suis joint à l’ACFC en une période mouvementée pour les chemins de fer au Canada.

En mai, le ministre des Transports Marc Garneau a présenté le rapport d’examen collaboratif et exhaustif de la Loi sur la sécurité ferroviaire.  Au cours des prochains mois, je vais travailler avec le ministre et son personnel, les Comités des transports de la Chambre des communes et du Sénat, et d’autres hauts responsables afin d’assurer que la Loi – un pilier du régime de sécurité ferroviaire du Canada – est bénéfique pour les Canadiens.  Pendant mes plus de vingt années d’expérience dans l’industrie des transports, j’ai appris que la sécurité est la priorité absolue et une responsabilité partagée.  J’aimerais que les Canadiens comprennent l’engagement du secteur ferroviaire à travailler avec les organismes de réglementation et les communautés afin d’améliorer continuellement la sécurité.  La sécurité est un élément critique de la croissance de notre secteur, pour le bien de tous.

De plus, les chemins de fer investissent dans leur infrastructure comme jamais auparavant.  En 2018 seulement, les chemins de fer du Canada ont réservé près 5 milliards de dollars pour des améliorations aux immobilisations afin d’augmenter la sécurité et l’efficacité de leurs réseaux nord-américains.  Ainsi, le CN et le CP ont récemment annoncé des investissements majeurs dans des wagons-trémies de forte capacité et des locomotives modernes et écoénergétiques.  Ces investissements aideront à répondre aux besoins à long terme des agriculteurs, des expéditeurs et de l’économie canadienne pour de nombreuses années à venir.  Notre association va chercher à assurer que le cadre réglementaire ferroviaire du Canada encourage les membres de l’ACFC à innover, à investir dans l’infrastructure et, ainsi, à dépasser les besoins et les attentes des clients.

La sécurité et l’efficacité sont d’une importance capitale pour la durabilité du secteur ferroviaire.  De nombreuses personnes associent la durabilité à la réduction du carbone.  Bien que la limitation de notre empreinte carbone soit une priorité pour nos membres, la durabilité du secteur ferroviaire va plus loin que la simple gestion de l’environnement.  En plus d’un engagement envers l’amélioration continue de notre performance environnementale, la stratégie de durabilité de notre secteur repose sur les piliers sociaux et économiques qui sont au cœur des activités de nos membres.

Je suis dans l’impatience d’informer les membres et les intervenants des initiatives qui permettent aux chemins de fer du Canada d’offrir un service sécuritaire et fiable alors que j’aide à faire progresser l’ACFC vers l’avenir.

Marc Brazeau

Président-directeur général

@brazeau_marc