Accueil / Railways 101 Articles / Sécurité et Sûreté / Profil de membre | Canadian Pacific Railway

Profil de membre | Canadian Pacific Railway

Dans un univers de commerce en ligne et de chaînes d’approvisionnement mondialisées, l’offre de services de manière fiable est une mission critique pour les compagnies ferroviaires. Au CP, l’efficacité et la sécurité vont de pair – la technologie ouvrant la voie.

En tirant profit du pouvoir des mégadonnées et de l’analyse prédictive, le CP est un pionnier des nouveaux processus et du changement réglementaire.

« Le CP est le premier et le seul chemin de fer à avoir une exemption de Transports Canada pour que ses inspecteurs utilisent des détecteurs automatisés et des caméras à distance pour inspecter les trains, dit avec fierté Kyle Mulligan, ingénieur en chef du CP. Nous améliorons la capacité de ces inspecteurs à distance en utilisant des caméras pour avoir une vue en 360 degrés des wagons de marchandises à la vitesse en voie et une rétroaction en temps réel par un réseau de détecteurs automatisés le long des voies. »

Kyle Mulligan dit que le système – installé près de Medicine Hat, en Alberta – cible les trains qui se rendent vers les terrains extrêmement difficiles des Rocheuses, et qu’il est conçu pour « voir les choses avant qu’elles arrivent, pour qu’elles n’arrivent pas ».

Tout problème décelé pendant qu’un train est « dans un état naturel » (c’est-à-dire en mouvement) est réparé à une installation de Calgary avant que le train puisse se rendre vers l’ouest.

Kyle dit que le nombre de wagons avariés augmente depuis que le système a été installé, alors que les arrêts aux terminaux et les déraillements majeurs diminuent. Cela indique que le CP met la barre plus haute en matière de sécurité et d’efficacité.

« Nous augmentons les mécanismes de vérification, ainsi que la valeur opérationnelle. »

Kyle explique que les cheminots ayant une vaste expérience opérationnelle et d’excellentes connaissances technologiques ont joué un rôle essentiel dans le succès du système, tout comme le soutien du directeur général du CP Keith Creel.

« Nos employés utilisent la technologie et ils y croient, dit Kyle, tout en soulignant l’importance de l’aspect humain de la sécurité. Nous accordons beaucoup d’attention à la technologie, mais nous encourageons aussi la dimension humaine. » (Une référence au programme CP Home Safe.)

L’équipe du CP travaille avec les responsables de la réglementation pour élargir son système d’inspection des trains afin de l’utiliser pour une deuxième flotte plus tard cette année et pour installer un deuxième portail dans l’Ouest canadien.

Le CP espère que sa soumission à Kansas City Southern va permettre d’appliquer le système aux États-Unis et au Mexique, et Kyle précise que la compagnie partage déjà son expérience – même avec des concurrents – à des forums comme le Conseil consultatif sur la recherche ferroviaire.

Son message – même aux petits exploitants – est que ces solutions peuvent fonctionner pour de petites et grosses exploitations.

« La seule chose qui peut nous arrêter, c’est qu’on doit avoir une culture où on veut régler plus de problèmes. Mais on améliore la santé de la flotte et la rapidité du réseau, ce qui offre beaucoup plus d’avantages. »