Accueil / Railways 101 Articles / Sécurité et Sûreté / Profil de membre associé | Rail-Werx, Inc.

Profil de membre associé | Rail-Werx, Inc.

L’Alberta a une histoire de pionnière. Et cela s’applique sans aucun doute à la sécurité et à la réglementation ferroviaires.

À la fin des années 1990, alors que le gouvernement fédéral se déchargeait de ses responsabilités réglementaires, le ministère des Transports de la province a adopté des règlements ferroviaires fédéraux (qui sont entrés en vigueur le 1er septembre 2002) touchant environ 360 chemins de fer relevant de ses compétences.

En 2005, et au cours des cinq années suivantes, des responsables ont travaillé avec des partenaires du secteur privé afin de réglementer les chemins de fer industriels, patrimoniaux et d’intérêt local de l’Alberta.

Knut Ohm a été l’un des principaux acteurs provinciaux de ce processus qui, dit-il, a permis d’avoir « les meilleurs règlements en Amérique du Nord ». Depuis, d’autres provinces ont demandé à utiliser des éléments du cadre réglementaire de l’Alberta.

Quand Knut a « pris sa retraite » du ministère des Transports de l’Alberta en mai 2020, il a réalisé qu’il avait toujours un rôle à jouer pour améliorer la sécurité ferroviaire dans la province.

Après un seul week-end d’arrêt, il s’est joint à l’équipe de Rail-Werx, Inc. qui, selon lui, est formée de professionnels très expérimentés.

« C’est amusant, dit Knut. La majorité de nos membres ont d’excellentes connaissances du secteur ferroviaire, qu’ils partagent avec nos clients de l’industrie. »

Rail-Werx, membre associé de l’Association des chemins de fer du Canada, offre une formation, des services de vérification et d’autres services de conseil aux exploitants ferroviaires pour assurer qu’ils respectent la réglementation. Rail-Werx fait partie du consortium TraxxGroup. Les entreprises partenaires Ultra-Traxx et Petro-Traxx offrent des services d’inspection des rails non destructifs et des services de vente de Shuttlewagon et de mécanique, respectivement.

Knut explique que l’évolution de la culture de sécurité ferroviaire en Alberta est un processus éducatif continu, mais qu’il est facilement accepté. « La majeure partie de l’industrie est extrêmement intéressée et très consciente de la sécurité parce qu’elle comprend qu’elle est impitoyable. Si vos membres sont blessés, ça peut être très grave – ou pire. »

Les ressources, outils, compétences et connaissances requis pour tirer profit des points forts de l’Alberta à long terme nécessitent cependant une planification de la relève délibérée. Knut dit que le mentorat et la formation sont essentiels au transfert des connaissances à la prochaine génération de cheminots de l’Alberta.

« Certaines compagnies, en particulier les petits exploitants, n’ont pas les ressources requises pour former officiellement les débutants, dit-il. C’est pourquoi divers intervenants et moi avons conçu un programme de mentorat avec un système de transfert des connaissances documenté qui est offert gratuitement à l’industrie. C’est un processus étape par étape. Ainsi, rien n’est perdu, raté ou oublié. »

Aller au-devant des besoins de l’industrie et trouver des solutions : deux autres façons dont Knut et ses collègues aident à faciliter le transfert des connaissances essentiel à la sécurité de la prochaine génération du personnel ferroviaire de l’Alberta.