Accueil / Railways 101 Articles / Innovation / Michael Kaufman : Parler d’une révolution (de l’égalité des sexes)

Michael Kaufman : Parler d’une révolution (de l’égalité des sexes)

Michael Kaufman veut une révolution – et le temps est venu.

« Les 8 000 dernières années ont été consacrées à l’action positive pour les hommes, et nous devons accélérer le rythme du changement, a-t-il dit lors d’un entretien depuis son domicile de Toronto. Nous devons renverser les sociétés patriarcales dominées par les hommes, non pas pour les transformer en sociétés dominées par les femmes, mais en sociétés fondées sur l’égalité des sexes. »

Et, selon M. Kaufman, les hommes doivent prendre le train en marche.

  1. Kaufman parcourt le monde pour transmettre son message à des publics comme celui qui a assisté à la Conférence Women in Rail, organisée par l’Association des chemins de fer du Canada en juin 2022.

« L’égalité des sexes est une priorité. Soyez un allié. Soyez un leader. »

Il précise que son appel à l’action masculine est de plus en plus facile à transmettre.

« Les hommes changent à différents niveaux – en particulier les jeunes. Ils revoient leurs priorités et réévaluent l’équilibre vie-travail. Ils jouent un plus grand rôle dans l’éducation des enfants, et sont beaucoup plus nombreux à prendre des congés pour élever leurs enfants. Il s’agit d’un changement social considérable.

« De plus, les hommes voient l’impact d’avoir des filles, des conjointes et des sœurs – des femmes dans leur vie – qui sont victimes de discrimination, de harcèlement sexuel et de violence sexuelle. Ils envisagent ces réalités différemment. »

Il ajoute : « Les hommes constatent également dans leur propre vie les avantages de s’éloigner des sociétés dominées par les hommes. Pour le moment, ils meurent plus jeunes, ils sont plus dépendants des drogues et de l’alcool, ils finissent plus souvent en prison et ils se suicident plus souvent que les femmes. Déconstruire les sociétés dominées par les hommes pourrait permettre à ces derniers de vivre plus longtemps et de vivre mieux. »

Selon M. Kaufman, le changement sociétal ne peut pas s’arrêter au sexe. L’identité de genre, la race, l’origine ethnique, la sexualité, les différences physiques et autres doivent toutes faire partie de la discussion. Avec enthousiasme, il affirme que « c’est en train de se produire », tout en reconnaissant que certains hommes ont encore besoin « d’être réveillés ».

Quand on lui a demandé comment son appel en faveur de l’égalité des sexes se traduit dans sa vie personnelle, M. Kaufman, qui est père d’un fils et d’une fille adultes, explique que sa partenaire et lui ont très tôt donné l’exemple en évitant de « coder » les emplois en fonction du genre et en montrant à leur fils et à leur fille à être pleinement indépendants, à tous les égards.

« Mon fils sait cuisiner, nettoyer, soigner, réparer des choses, déblayer la neige. Tout comme ma fille. »

  1. Kaufman dit qu’il constate que le changement s’accélère alors que les arguments en faveur de l’égalité des sexes se développent, même dans les secteurs traditionnellement dominés par les hommes. Il pense que de plus en plus de personnes réalisent que « ce n’est pas une question de culpabilité collective, mais de gain collectif ».

**

On peut se procurer le dernier livre de Michael Kaufman, The Time Has Come : Why Men Must Join The Gender Equality Revolution, en ligne ou s’inscrire à son bulletin gratuit.