Technologies Associées à la Sûreté et à la Sécurité Ferroviaires

En plus de compter sur les inspections effectuées sur les trains par leur personnel, les chemins de fer misent sur les progrès de la technologie pour améliorer à long terme la sécurité ferroviaire. Les longs rails soudés et les boîtes d'essieux à rouleaux ont réduit les risques de déraillements. Les détecteurs automatiques installés à intervalles rapprochés le long des voies repèrent les boîtes d'essieux surchauffées et les pièces traînantes qui risqueraient de faire dérailler les trains.

Un système électronique de contrôle centralisé de la circulation et un matériel de communication de pointe permettent de s'assurer que les trains roulent sur des voies libres. Par ailleurs, des bogies à trois essieux auto-orientés assurent le parallélisme des roues dans les courbes, ce qui réduit considérablement le risque d'usure des roues. Des véhicules spéciaux d'inspection sur rails renfermant des détecteurs électroniques permettent de s'assurer que les rails et la plateforme sont sécuritaires.

Pour améliorer la sécurité du public aux passages à niveau, les chemins de fer se sont dotés de dispositifs novateurs d'alerte du public. En voici quelques exemples :

  • La technologie des diodes électroluminescentes (LED), qui durent plus longtemps que les ampoules traditionnelles, rend les signaux lumineux des passages à niveau visibles sur de plus grandes distances;
  • Les matériaux rétroréfléchissants appliqués sur les croix de Saint-André à plusieurs passages à niveau rendent la signalisation plus visible lorsqu'il n'y a pas de wagon sur la voie et créent un effet de lumière stroboscopique lorsqu'un train passe;
  • Les mêmes matériaux sont appliqués sur les wagons et les locomotives. À terme, cette mesure accroîtra la visibilité des trains aux passages à niveau non automatisés.
  • L'imagerie numérique infrarouge est une technique efficace de vérification de l'intégrité de la voie.

Puisque le commerce international est à la fois férocement concurrentiel et essentiel à la vitalité de l'économie canadienne, le Canada est l'une des nations commerçantes les plus actives du monde. Les exportations représentent 60 % du produit intérieur brut. Les trois quarts des exportations du Canada sont acheminées vers leur marché en partie ou en totalité par rail.

Ainsi, les systèmes et les méthodes de dédouanement utilisées par les chemins de fer pour les expéditions transfrontalières (plus de 100 trains circulent chaque jour entre le Canada et les États-Unis) reposent sur le commerce électronique entre les transporteurs ferroviaires canadiens et américains et les agences douanières. De l'information détaillée sur le contenu d'un train est transmise par ordinateur au bureau des douanes lorsque le train approche de la frontière, et un avis de dédouanement ou d'inspection est produit en quelques minutes dès que le train traverse la frontière. Les envois qui doivent être inspectés en cours de route sont soumis à un balayage par rayons X.
©2014 The Railway Association of Canada. All rights reserved.

Émissions des locomotives

La collecte des données du Programme de surveillance des émissions des locomotives (SEL) est réalisée conformément aux dispositions du protocole d’entente de 2011-2015 (PE de 2011-2015), signé le 30 avril 2013, entre l’Association des chemins de fer du Canada (ACFC) et Transports Canada au sujet des émissions de gaz à effet de serre (GES) et des principaux contaminants atmosphériques (PCA) provenant des locomotives...PLUS >