Technologies Opérationnelles

Les technologies avancées, les réseaux de données et les télécommunications permettent de gérer chaque jour la circulation de dizaines de milliers de wagons complets et de conteneurs de marchandises expédiés à travers le pays et par-delà les frontières et les océans. Au Canada seulement, on dénombre plus de 25 000 clients des services marchandises.

Le secteur ferroviaire a été parmi les premiers, et les plus informatisés, des secteurs axés sur des réseaux. Grâce à l'automatisation, les chemins de fer ont pu réduire leurs charges liées à l'entretien des voies et du matériel, à l'affectation des équipes et à la régulation des trains. L'échange de données informatisé a rendu possible le transfert d'information interordinateur entre les chemins de fer et leurs principaux clients. C'est ainsi que chaque jour, plus de six millions de messages sont transmis par l'entremise d'un réseau spécialisé ou de l'Internet entre les entreprises ferroviaires nord-américaines membres de RAILINC.

Les applications Internet permettent aux clients de demander des prix, de commander et de repérer leurs wagons, de demander des manœuvres à leurs installations, de vérifier les connaissements et d'effectuer diverses autres opérations en temps réel. Les clients peuvent établir des prévisions quant à leurs expéditions et à leurs demandes de wagons en fonction du moment où leurs produits quitteront la chaîne de production. Ils peuvent établir les calendriers de production de leurs usines d'après des horaires de livraison prévisibles que les chemins de fer respectent.

Les chemins de fer ont mis en place des outils informatisés afin de gérer leurs activités, depuis l'affectation des équipes et l'utilisation des actifs jusqu'à la planification du déplacement des wagons. Ainsi, les entreprises ferroviaires peuvent notamment donner les instructions relatives aux manœuvres et traiter les demandes automatisées des clients, tandis que ces derniers ont la possibilité de confirmer l'état de leurs envois, et tout cela se fait en ligne.

Le rail dépend de technologies et de systèmes de communication perfectionnés et cohérents. Des systèmes fiables de radio, de commande centralisée de la circulation des trains, de téléphone et de transmission des données, de même que les réseaux de transport sous-jacents, sont nécessaires pour être en mesure d'offrir un service prévisible aux clients des chemins de fer.

Industrie Canada a simplifié son processus d'octroi de licences de spectre radio aux chemins de fer du Canada le 1er avril 2000 et a délivré une seule licence à l'ACFC pour le spectre utilisé en vue de gérer et d'exploiter les chemins de fer marchandises et voyageurs de tout le pays.

La radio est utilisée pour la commande des trains, l'exploitation des triages, l'entretien de la voie, les activités de la police, l'identification automatique du matériel, les unités de queue de train, les détecteurs de roues chaudes et les locomotives placées dans le milieu des trains-blocs de charbon.

©2017 The Railway Association of Canada. All rights reserved.

Interchange Magazine

Interchange, le magazine trimestriel de l'ACFC, traite des sujets d'importance auquels font face les quelque 50 chemins de fer de marchandises et voyageur canadiens et est un lien important pour les intervenants du secteur dont les fournisseurs, les clients, les associations, les gouvernements, les amis et aliés du rail. Vous êtes invités à consulter la nouvelle facture du magazine... PLUS >