Tendances ferroviaires 2021 : une année sans précédent

2020 a été une année comme aucune autre. La pandémie de COVID-19 a eu des répercussions sans précédent sur la santé humaine, les travailleurs, les entreprises et les gouvernements, au Canada et dans le monde entier. Cependant, une chose n’a pas changé, et c’est la persévérance des chemins de fer canadiens, qui ont continué à fournir des services aux industries, aux
communautés et aux voyageurs, partout au pays.

Le secteur du trafic marchandises a montré sa résilience, gérant efficacementl’incertitude et la volatilité dues à la pandémie de COVID-19. Les chemins de feront fonctionné de façon efficace sous les restrictions changeantes, protégeant la santé des employés tout en livrant des biens essentiels comme des produits énergétiques, de l’équipement de protection individuelle, des médicaments, des vaccins et des produits agricoles et alimentaires. Sur le plan du transport voyageurs, les chemins de fer intervilles et de banlieue ont continué à rouler, offrant des services de transport aux travailleurs essentiels et aux Canadiens qui en dépendent. Malheureusement, les restrictions ont obligé de nombreux chemins de fer touristiques à annuler l’ensemble de leurs activités en 2020.

Les chemins de fer sont une option de transport à faible coût et à faible taux d’émissions pour mettre les produits sur le marché. En 2020, les tarifs marchandises ont diminué de 1,9 %, à moins de 5 cents par tonne-mille commerciale. Malgré la volatilité du trafic selon le mois et par secteur, en 2020, les volumes de marchandises totaux étaient seulement légèrement inférieurs à 2019. De plus, malgré l’incertitude accrue, les chemins de fer canadiens ont continué à faire des investissements de capitaux considérables afin de stimuler la croissance future. En 2020, les chemins de fer ont investi 2,6 milliards de dollars dans leurs réseaux canadiens, le deuxième niveau le plus élevé, comparativement à 3,1 milliards en 2019. De plus, les membres de l’ACFC ont payé 1,9 milliards de dollars en taxes et en impôts aux gouvernements.

Les améliorations en matière de sécurité, d’environnement et de performance économique ont une chose en commun : elles sont motivées par l’innovation. Les chemins de fer du Canada ont continué à innover et à investir dans des technologies de pointe. Depuis quelques années, les chemins de fer utilisent des mégadonnées et font des avancées considérables dans le domaine des inspections automatisées et de l’analyse prédictive afin d’améliorer la sécurité. Les investissements dans des locomotives modernes et les améliorations opérationnelles assurent une efficacité énergétique, et une série d’applications numériques soutient la croissance du transport ferroviaire.