Accueil / Gregory Kolz

Gregory Kolz

Profile de l’employé : Gregory Kolz
Directeur, relations gouvernementales

 

Greg Kolz connaît mieux que quiconque les édifices du Parlement d’Ottawa – chaque couloir, chaque recoin, chaque alcôve.

Lorsque l’originaire de North Bay, en Ontario, est venu à Ottawa pour l’université en 1997, il a d’abord travaillé comme guide touristique accompagnant les visiteurs dans les édifices du Parlement, puis comme page du Sénat.

Sa proximité aux personnes, aux acteurs et aux processus du système du gouvernement fédéral canadien lui a appris des choses qui ne peuvent être enseignées dans les manuels. Également, ses expériences se sont construites sur une admiration et une fascination pour le service publique.

Il s’est joint à des bureaux politiques travaillant pour plusieurs députés et un sénateur (avec des séjours comme consultant ici et là). Il révèle ce qu’il appelle le « processus d’apprentissage continu » qu’est la vie sur la Colline du Parlement.

En février 2020, après près de 22 ans depuis sa toute première visite guidée, Greg a remis son laissez-passer d’employé, est sorti des majestueux bâtiments en pierre et a passé la flamme éternelle vers le centre-ville d’Ottawa.

Il ne se rendit pas compte qu’il entrait dans un « baptême du feu » lorsqu’il a commencé son nouveau rôle à l’Association des chemins de fer du Canada (ACFC) trois jours plus tard.

Les barrages ferroviaires ont arrêté le trafic sur les lignes clés au cours de sa première semaine de travail. En moins d’un mois, la COVID-19 est arrivé au Canada. Tout a changé du jour au lendemain.

Greg plaisante: « Je ne sais toujours pas à quoi ressemble une journée ordinaire à l’ACFC. »

Les relations gouvernementales se font généralement par le biais d’une série d’interactions de type face à face, un à un, par style de « contact personnel ». Les sessions et événements virtuels ont très vite replacé les réunions et réceptions en personne.

Greg dit que même s’il manque ces interactions humaines avec les fonctionnaires et les législateurs, les rassemblements virtuels peuvent être plus fréquents et impliquer un public plus large.

« La nature des conversations avec le gouvernement a changé avec le temps. Il s’agit désormais moins de l’urgence du COVID et plus d’un dialogue bilatéral sur les cycles et les priorités, »  déclare Greg. « Les gouvernements se concentrent toujours sur le virus – vaccins, etc. – mais ils commencent à se demander comment les membres de l’ACFC peuvent participer à la reprise économique et sociale du Canada. »

Et cela, dit-il, signifie regarder non seulement des années, mais des décennies dans le futur.

« Indépendamment de la pandémie, la complexité du système me tiendrait occupé, et c’est comme ça que je préfère les choses. »

Greg a toujours été occupé et engagé.

Le sport, l’actualité, l’histoire se battent tous pour son attention dans ses moments libres.

Comme jeune homme, Greg a passé deux étés à donner des visites guidées des monuments commémoratifs des champs de bataille de Vimy et de Beaumont-Hamel en Europe. Une expérience qui, selon lui, « vous change ».

« Parler avec des vétérans, voir des familles venir trouver les noms de proches décédés sur les monuments, les voir établir des liens émotionnels ou retracer le nom sur une pierre tombale sur un morceau de papier… chaque jour était une occasion de partager un morceau important du Patrimoine canadien. »

Greg a également une passion pour la photographie qu’il appelle « thérapeutique ».

Sa capacité de capturer des athlètes de haut niveau et de haute performance l’a amené dans des endroits lointains, notamment les Jeux olympiques d’hiver de 2018 à PyeongChang, en Corée du Sud.  Là, il a capturé des images des équipes canadiennes de patinage artistique et de patinage de vitesse.

Greg se souvient encore du jour où il a attrapé le virus olympique: c’était lorsque le relais de la flamme olympique a traversé North Bay en 1988.

Cela a clairement déclenché une passion, et les feux de l’imagination ainsi que de l’amour du pays brûlent encore aujourd’hui.

Greg investi maintenant ses énergies quotidiennes au service des membres de l’ACFC et leurs besoins de plaidoyer. C’est sa façon de contribuer.

En apprendre davantage sur les autre membres du personnel de l’ACFC.