Trains de Banlieue

Le nombre de Canadiens qui utilisent les trains de banlieue ne cesse de croître. Au cours de la décennie, la fréquentation des trains de banlieue en Colombie-Britannique, en Ontario et au Québec a progressé de 23 %. Cette progression n'est pas un hazard. Le train de banlieue joue un rôle crucial dans la réduction de l'encombrement routier, des retards, des accidents et de la pollution. Il contribue aussi à la préservation de terres de grande valeur en zone urbaine.

Un sondage Léger Marketing conduit par l’ACFC en 2011 démontre que la grande majorité des Canadiens voit dans le chemin de fer la solution la plus sûre, la plus écologique et la plus profitable à la société dans son ensemble pour le transport des marchandises comme pour les déplacements sur les trajets périurbains et intervilles. Les Canadiens ont exprimé un désir et un besoin d’avoir de meilleurs transports ferroviaires. D’un point de vue aussi bien économique qu’environnemental et social, le sentiment général est qu’il faut absolument investir davantage de capitaux et de ressources dans le secteur ferroviaire. Que ce soit pour limiter la pollution ou pour désengorger les itinéraires routiers, les Canadiens estiment que développer le transport ferroviaire est une solution sensée pour l’avenir.

Questionnés sur le mode de transport que le Canada devrait développer en priorité, 56 % des répondants citent le rail. C’est cinq fois plus que pour les autres moyens de transport. La voiture vient loin derrière à 11 %, suivie de l’autobus et de l’avion, chacun avec 10 % des réponses.

 

 

Contact Média:
Alex Paterson
Coordonateur, Affaires publiques
(613) 564-8111
alexp@railcan.ca


Pour constater la différence que vous pouvez faire en expédiant vos marchandises par rail, nous vous invitons à utiliser le Calculateur d'émissions de gaz à effet de serre de l'ACFC, cliquez ici.


Programme de surveillance des émissions des locomotives

©2017 The Railway Association of Canada. All rights reserved.

Émissions des locomotives

La collecte des données du Programme de surveillance des émissions des locomotives (SEL) est réalisée conformément aux dispositions du protocole d’entente de 2011-2015 (PE de 2011-2015), signé le 30 avril 2013, entre l’Association des chemins de fer du Canada (ACFC) et Transports Canada au sujet des émissions de gaz à effet de serre (GES) et des principaux contaminants atmosphériques (PCA) provenant des locomotives...PLUS >